20 mai 2021 – Communiqué de presse

La Mairie de Saint-Jean-de-Luz vient de publier sur son site internet les résultats de l’enquête publique relative au déclassement du terrain Jaulerry en vue de sa cession aux promoteurs de l’immeuble l’îlot Foch. Sans grande surprise, sa rédactrice Hélène Sarriquet, dont le travail a été commandité par Monsieur le Maire Jean-François Irigoyen, conclut à un avis favorable !

La justification de l’intérêt général du déclassement de l’espace Jaulerry pour réaliser ce projet reste toujours aussi floue d’autant que l’enquête a été déclenchée de façon prématurée puisque le permis de construire de l’opération de promotion privée est toujours en instruction. L’intérêt pour la commune serait de dégager les ressources nécessaires au financement de l’aménagement de la dalle mais la raison ne voudrait-elle pas que l’on recherche des solutions plus économiques avant de se dessaisir d’un élément du patrimoine de la Ville ?

Si la commissaire enquêtrice reconnait, à plusieurs reprises, le caractère clivant du projet, elle s’efforce de justifier le parti pris de la Mairie par une analyse de conformité à des éléments eux-mêmes contestables. A titre d’exemple, il est affirmé que l’alignement des futurs bâtiments au sud de l’avenue de Verdun est conforme au PLU mais une analyse sur le fond pourrait conduire à s’interroger sur la pertinence du PLU sur ce point. C’est l’instauration des secteurs de projets intervenue en 2014 pour contourner la protection qu’assurait l’AVAP à l’époque qui permet aujourd’hui de justifier cette densification abusive qui conduit à un projet immobilier démesuré au cœur d’un secteur historique.

On pourra aussi s’étonner du décompte en volume et non en superficie des logements sociaux permettant de répondre au quota de mixité social prévu par le PLU. Cette approche, si elle est conforme aux textes comme s’en défend la rédactrice du rapport, n’en est pas moins discutable sur le plan de l’objectif poursuivi.

Enfin, il est reproché aux répondants à l’enquête publique de faire l’amalgame entre les différentes composantes du projet Foch : construction du parking souterrain et édification de l’immeuble privé mais c’est bien un tout qu’il est nécessaire de prendre en compte pour évaluer le coût global de ce projet qui risque de grever les finances de la commune pour de nombreuses années.

On notera que la commissaire enquêtrice relève que les avis négatifs sont « en général plus détaillés ». En effet, l’analyse des réponses figurant dans le document annexe est éclairant sur ce point. Les avis favorables sont laconiques, voire limités à un seul mot, et très rarement argumentés et semblent n’avoir pour seul objectif que de satisfaire le commanditaire des travaux au détriment de toutes autres considérations. Il est vrai que ces avis de complaisance peinent à justifier l’indéfendable. On relèvera que les partisans du projet saluent essentiellement la construction d’un parking qui alimentera surtout les commerces du Centre-Ville. Mais comment penser que les chalands attendus préfèreront descendre au 7ème niveau d’un parking sous-marin plutôt que de faire quelques pas depuis la gare ou le commissariat par exemple ?

En revanche, on remarquera une nouvelle fois que les avis appuyés sur des éléments objectifs et rationnels sont une nouvelle fois balayés par une équipe municipale qui se refuse à écouter ses administrés. Les mises en garde contre les excès de béton, les risques encourus par le creusement en zones inondables, les embouteillages et la pollution ou encore le risque financier d’un projet incohérent sont dénigrées. La mairie se refuse à étudier une solution consensuelle qui parait pourtant à porter de main.

A quand une analyse objective et impartiale du projet ?

Les Luziens attendent les éléments chiffrés et détaillés de l’ensemble du projet (construction, aménagement et gestion du parking souterrain) !

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.