Archives de catégorie : Point de vue de Gardena

Point de vue de l’association Gardena

16/07/2018 – Nos commentaires sur le projet « Ilot Foch » présenté aux luziens le 27/06/2018

Réunis en Assemblée générale ordinaire le 16 Juillet 2018, les membres de l’Association GARDENA ont exprimé leurs points de vue et revendications quant au projet « Ilot Foch », tel qu’officiellement présenté le 27 juin dernier après 6 années de tractations réalisées à l’insu des luziens.

Préambule / Rappel

Association de défense du patrimoine luzien, Gardena est représentative d’une large part de l’opinion de l’ensemble de la population de la ville et ne compte que 30% de riverains de l’Ilot Foch parmi ses membres.

Gardena est bien évidemment favorable à l’aménagement de l’ilot Foch, à la suppression du stationnement des véhicules en surface et à la piétonisation du centre-ville historique.

En revanche, Gardena demande que le centre-ville Port/Foch garde son identité basque/luzienne qui fait tout le charme de la Cité des Corsaires.

Points critiques du projet actuel

BETONNAGE

  • En 2016, les Luziens interrogés par le cabinet Néorama ont souhaité que la ville respire et notamment que le terrain Jaulerry soit aménagé en jardin public.

La proposition de la mairie est très éloignée, sinon en contradiction, avec cet objectif. Pour l’ensemble du projet Foch – bâtiment et esplanade (qui en fait n’en sera pas une) – une sérieuse étude d’impact environnemental s’impose !

  • Les prétendus alignements ne sont prétextes qu’à permettre aux promoteurs d’empiéter sur le domaine public.
  • Les projets de bâtiments de l’ilot Foch sont massifs et démesurés en hauteur, longueur et largeur.
  • Le style architectural envisagé n’a pas grand-chose à voir avec l’identité Basque !
  • AVAP/SPR, Label « Pays d’Art et d’Histoire » ?
    • La ville perd son cachet et, depuis le secteur Foch, ses vues :
      • sur les montagnes dont la Rhune, les Trois Couronnes…
      • sur l’Eglise, classée monument Historique…

Pour Saint Jean de Luz et Ciboure, c’est un véritable massacre, tout cela pour récupérer via la vente du terrain Jaulerry une somme représentant moins de 10% du budget municipal annuel !

CIRCULATION 

  • Il n’y a toujours pas d’étude connue de la circulation globale en centre-ville.
  • Vers Chantaco, un échangeur/dérivation est programmé depuis le PLU de 2006. Résultat ? Toujours rien !
  • Un cauchemar à venir, pour des années… !
  • Rue Marion Garay : dans le projet, il manque – Incroyable ! une 2ème voie de circulation véhicule ; avec une seule voie, c’est le blocage garanti !

Ne faudrait-t-il pas, par précaution, prévoir un « plan B » consistant, si nécessaire, à restaurer une voie de circulation place Foch ?

PARKING

  • La présentation du projet n’inclut pas de bilan financier de l’exploitation de ce parking en centre-ville dont on peut prévoir qu’il sera désastreux au regard de son coût de construction et de son taux de remplissage à l’année.
  • La présentation sous-estime l’impact esthétique de la balafre de l’avenue de Verdun que constituera l’énorme rampe d’accès, qui sera de surcroit soulignée par les panneaux plastiques lumineux que ne manquera pas d’y installer l’exploitant.
  • La solution d’un parking (+1 niveau végétalisé, moins cher que souterrain) à Ravel / Maranon derrière la gare ne serait-elle pas plus pertinente ?
  • Une étude a-t-elle seulement été réalisée comparativement au projet souterrain ?

Responsabilité de la mairie pour les risques techniques (zone marais) de déstabilisation des maisons/immeubles du secteur Foch ? Voir les problèmes critiques et procès lors des chantiers Erables, St Joseph.

MOBILITE

Les Luziens demandent, comme partout en France, des parcs relais en périphérie et des navettes correctement cadencées, et non du stockage de voitures en centre-ville avec son cortège de nuisances…

Ce Projet Foch « vision pour 100 ans » (dixit la Mairie le 26/09/2016) est complètement anachronique !

Télécharger ce communiqué (.PDF)

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

06/10/2017 – Nos communiqués suite à l’assistance à maitrise d’ouvrage concernant l’Ilot Foch

Nos 2 communiqués quant à l’appel d’offres puis l’attribution de l’AMO (Assistance à Maitrise d’Ouvrage) concernant l’Ilot Foch par Monsieur le maire Peyuco Duhart :

–  Ilot Foch : Un passage en force du maire Peyuco Duhart !

Télécharger notre communiqué (.PDF)

– Ilot Foch : Luziens, indignez-vous !

Télécharger notre communiqué (.PDF)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

08/04/2017 – Conseil municipal du 7 avril : « Communication » on vous dit …

Il a fallu l’insistance de l’opposition municipale, pour « arracher » à M. le Maire Peyuco Duhart un aveu quant à sa stratégie concernant l’Ilot Foch et plus précisément quant au devenir du terrain Jaulerry : il veut bétonner ! Exactement le contraire de ce que souhaitent les luziens ayant participé à la concertation… !

Heureusement, la majorité municipale, probablement informée, elle aussi, tantôt par la presse – cas de l’étude de circulation – tantôt par les blogs de l’opposition, seules sources d’information en temps réel – actualité, PLU … – va, contrairement au Maire Peyuco Duhart qui doit lire la même chose, se faire une idée « raisonnable » de la situation et voter en conséquence, du moins c’est ce que Gardena et pas mal de luziens espèrent…

Soyons positifs ! aidons tous M. le Maire Peyuco Duhart à prolonger encore quelque temps l’animation éphémère de l’ilot Foch…

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

20/01/2017 – Communiqué suite aux Vœux du Maire Peyuco Duhart aux Corps Constitués

En référence aux annonces effectuées pages  8 et 9 des voeux du Maire Peyuco Duhart concernant l’urbanisme :

Télécharger les pages susdites (.PDF)

Communiqué de Gardena au Conseil Municipal concernant le Terrain Jaulerry :

Télécharger le communiqué (.PDF)

Qu’est de que le label « Ville d’Art et D’Histoire » :

Un Label, un Reseau, Ville ou Pays d’art et d’histoire (.PDF)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

24/02/2016 – Notre point de vue sur l’AVAP

Le plan ci-dessous présente les changements introduits par L’AVAP (Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine), nouvel outil mis en place afin de gérer le patrimoine, dont le bâti, au sein d’une commune et qui, annexé au PLU, peut entraîner des modifications dans ce PLU. L’AVAP peut, augmenter la protection de certains immeubles, et, parallèlement, déclasser d’autres immeubles.

Tout déclassement autorise la destruction à court ou moyen terme desdits immeubles de la ville de Saint-Jean-de-Luz puis à leur place, la reconstruction de bâtiments neufs, avec, si l’on n’y prend pas garde, tout ce que cela peut comporter comme désagréments (densification exagérée du bâti,  hauteurs des bâtiments entraînant la perte de cônes de vue, architecture mal insérée dans l’environnement et de mauvaise qualité…etc…)

Dans l’AVAP, un déclassement ne peut légalement être effectué sans l’existence publique d’un « projet d’ensemble » préalablement validé par les services du maire, ici Peyuco Duhart. Les déclassements présents sur le plan (dont l’association GARDENA a soulevé que certains, prématurés en l’absence de projet urbain, n’étaient pas réglementaires –recours gracieux à consulter dans la rubrique actualités-) pourraient donc faire l’objet d’un projet de démolition/reconstruction. La vigilance s’impose!

Declassements_projets3bd
Saint-Jean-de-Luz centre : Cliquez sur le plan afin de visualiser la version détaillée en haute définition (extrait du rapport de présentation de l’AVAP publié sur le site de la mairie de Saint-Jean-de-Luz)

Télécharger le rapport de présentation de l’AVAPFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail